Masters in Mechanics

Il y a moins d'un an, j'ai découvert par le plus grand des hasards la chaîne de Troy Grady : https://www.youtube.com/user/troygrady

Pour ceux qui ne connaissent pas, Troy Grady propose une série disponible gratuitement (Cracking the code), sur son développement en tant que guitariste autour des VHS de l'époque, et des difficultés en picking.
Une série de tutoriels plus pédagogiques nommée Masters in Mechanics est payante, mensuellement (20$ + TVA) ou à l'unité (55$ l’épisode il me semble...).

Picking, voilà le mot le plus important de tout cet article.
Comment arriver à jouer aussi bien (et vite) que les guitar-hero de cette époque ? Quelle est leur recette miracle, le secret ultime ?
Avant d'aller plus loin, contextualisons un peu où se trouve actuellement la pédagogie autour des techniques de picking en guitare.

Quelque soit la méthode utilisée, on retrouve pratiquement toujours les mêmes explications sur l'aller-retour.
Allant du laconique :

Tu fais un coup vers le bas, puis un vers le haut, tout le temps.

au...

Des fois tu vas avoir un mouvement extérieur, dans ce cas il faut réaliser un crochet pour passer au dessus de la corde.

on étais donc pas très avancés.

Et c'est quand on réussi à avoir des explications précises, ce qui est rare.

Bien, mais c'est tout. Pas une recherche de plus autour des mouvements en jeu, ni sur la tenue précise du médiator.
Quelque peu de débats autour de l'angle du médiator (edge-picking chez Troy Grady) surtout pour l'effet sonore, mais rien de bien sérieux.

Grosso-modo, rien de plus !
Quelques close-up des mains, sans jamais d'explication précise.
Culturellement, la guitare éléctrique n'a pas de méthode précise et stricte quant à la technique.

Catastrophe ? Non pas vraiment.
Jusque là, ceux qui bossaient vraiment ont réussi, et les autres moins. Des égarés sûrement, des découragés forcement et des résignés surtout.
Le shred sera bel et bien l'apanage de quelques personnes douées si tel est la volonté du fait.

Mais ça c'est avant l'arrivée de l'analyse ultra précise et pertinente de Troy Grady !
Camera en slow-motion fixée au manche, analyse de la main droite et des mouvements réalisés par de grand guitaristes (Batio, Malmsteen, Steve Morse, Albert Lee, Eric Johnson, etc) et une logique imparable.
Qu'en est-il ?
Il y a bel et bien quelque chose de plus !
Quoi ? Oh beaucoup de choses et rien à la fois...

L'introduction du concept de Pickslanting pour expliquer la facilité à changer de corde, en séparant 2 pickslantings différents, le downward et l'upward, mais aussi le concept d'edge-picking qui n'affecte que la sonorité ou bien la décomposition en plusieurs stratégies de picking différents, allant du One Way Pickslanting au Crosspicking en passant par le Two Ways Pickslating.

Qu'est-ce que cela nous apporte-t-il donc ?
Une méthode !

Une méthode pour jouer ce que l'on veux sans forcer plus que de raison.
En connaissant les avantages de chaque stratégie il est alors facile de s'en sortir avec n'importe quel solo, exception faite du manque de travail.

C'est un petit peu comme découvrir la théorie musicale, et se rendre compte que c'est très pratique en se disant qu'on aurais dû apprendre ça plus tôt !

Attention, on peux très bien jouer sans avoir conscience de tout ça, c'est même tout le propos de cette série.

Les séminaires vidéos très pédagogiques de la série Masters in Mechanics permet de comprendre les concepts développés, de les contextualiser et de se les approprier par des exercices pensés et efficaces.

Mon bilan en 6 mois d'étude plus ou moins sérieuse de tout ça ?
Surprenant, allant au delà de mon imagination.

Pour remettre en perspective, je n'ai jamais été un bon alternate-picker (si vous permettez le néologisme).
Au lieu de ça, j'ai dû développer un economy-picking (que je n'aime pas appeler comme ça), mais pas content de fuir une difficulté je me suis accroché...
Gamme en quartes, chromatismes, etc...mais pas de résultats fou, et toujours la sensation de ma main droite n'allait pas vraiment comme il faut.

La découverte du contenu proposé dans Masters in Mechanics m'a renversé.
Une analyse quasi-scientifique,précise et distrayante enfin à notre porté.
Attention, rien de magique dans les explications apportées mais après du travail acharné, les fruits sont là !
Sans être expert non plus, n'oublions pas mes 4 petites années de guitare (seulement) mais je sens une nette amélioration main droite.

A ce jour je suis capable de dépasser mes tempos espérés sur certains exos.
La vitesse n'est pas un but en soi pour moi, mais vraiment un indicateur d'efficacité dans le picking et donc potentiellement d'une plus grand expressivité de jeu, et une palette dynamique plus large.

Véritable apport au monde pédagogique en guitare, le travail de Troy Grady est à mes yeux un des tutoriels le plus complet et bénéfique à ce jour, en se centrant sur quelque chose de trop "mal" analysé.
C'est à mon avis un must have pour tous les guitaristes intéressés pour améliorer leur main droite de manière efficace, ou pour des professeurs cherchant une méthode efficace.

C'est très clairement les 20€ les mieux dépensés dans tous mes achats musicaux, devant mes médiators Winspear (dont un article arrivera bientôt !)

Pour en savoir plus c'est ici : http://troygrady.com/mechanics/

A ce propos, un article sur les gammes en quartes devrait sortir sous peu aussi, en reprenant cette méthodologie ;)
Le sac de noeud devient un jeu d'enfant !